Autour des figures de Pierre Goursat et du père Marie-Eugène

Colloque ouvert à tous.

Pierre Goursat ( 15 août 1914 - 25 mars 1991 ) est le fondateur de la communauté de l'Emmanuel et de la Fraternité de Jésus.

"AMIS DANS L'ESPRIT SAINT : BIENHEUREUX MARIE EUGÈNE ET SERVITEUR DE DIEU PIERRE GOURSAT"

Le 4 février 2017 la Communauté de l’Emmanuel et l’Institut Notre-Dame de Vie organisent un colloque ouvert à tous autour de deux figures spirituelles : Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus, nouveau bienheureux, carme, fondateur de l’Institut Notre Dame de Vie et Pierre Goursat laïc, fondateur de la Communauté de l’Emmanuel.

Le père Louis Menvielle, vice-postulateur de la cause de canonisation du Bienheureux Père Marie-Eugène explique le pourquoi de ce colloque : L’idée est venue de la découverte des ressemblances très profondes entre Pierre Goursat et le Père Marie-Eugène de l’Enfant Jésus. En particulier, ce qui m’a frappé personnellement, c’est non seulement la place de l’Esprit Saint mais aussi celle de la petite Thérèse dans la vie de Pierre Goursat.
L’ouverture à l’Esprit Saint unit fortement l’Institut Notre Dame de Vie et l’Emmanuel, parce que Pierre Goursat comme le Père Marie-Eugène ont été des hommes livrés à l’Esprit. Cette docilité à l’Esprit Saint les rend apôtres dans l’Église pour réaliser l’œuvre de l’Esprit Saint aujourd’hui, chacun avec son charisme propre… Mais on voit bien que c’est la même sève !
La spiritualité de Pierre est profondément empreinte de l’enfance spirituelle, de petitesse, de confiance, de charité. Cela le rapproche beaucoup du Père Marie-Eugène.
Nous avons aussi constaté que l’enseignement du Père Marie-Eugène correspond profondément à ce qui est vécu dans l’Emmanuel : l’oraison et l’adoration, la manière de vivre et d’agir sous l’action de l’Esprit Saint, l’importance de la mission, de l’évangélisation. 

  • pierre-goursat
  • 1-PME_0043_sepia

Intervenant : Avec le Père Louis Menvielle, le Père François-Régis Wilhélem, le Père Bernard Minvielle de Notre Dame de Vie et Martine Catta, le Père Bernard Peyrous, le père Francis Kohn.

 4 février 2017